Philippe Pasqua est né à Grasse en 1965.

S’il recourt à des supports et des techniques diverses et variés cet artiste autodidacte est un peintre portraitiste avant tout.

Le vaudou et les fétiches ont marqué le début de sa carrière. Ceux-ci font maintenant place aux portraits aux nus et aux vanités.

Ses techniques sont multiples : huiles sur toile dessins sculptures en bronze ou en marbre et même tatouages.

L’être humain est la source d’inspiration première de sa peinture. Il cherche au travers de ses portraits d’aveugles de trisomiques de transsexuels de femmes et d’enfants une force une émotion une vraie vie dans sa peinture !

Ses tableaux sont violents puissants imposants. Sa motivation première n‘est pas l’esthétisme mais l’expressivité.

De tous formats ses œuvres peuvent être gigantesques et atteindre 6 mètres de haut.

Dans ses petits formats Philippe Pasqua laisse jaillir la peinture par touches et tente de donner cette impression de vie et d’énergie que seul le premier jet permet.

Comme le dit si bien David Rosenberg : « Aujourd’hui la question pour Pasqua n’est plus de savoir quand un tableau est fini (par définition il ne le sera jamais) mais quand la peinture commence à exister. Et c’est bien là que réside la force de toutes ces toiles qui sont autant de splendides et fulgurants commencements. »

Philippe Pasqua collectionne également les crânes humains. Il les recouvre de feuilles d’or ou d’argent et de papillons naturalisés.

Mais ses vanités aux papillons peuvent être aussi fondues en bronze et recouverte de différentes patines ou encore sculptées dans de monumentaux blocs de marbre de Carrare.

Elles servent enfin de sujet pour la réalisation de « techniques mixtes sur papier » mélange de dessins et de peinture.

Philippe PASQUA Nu piece unique technique mixte

Nu – Pièce unique – Technique mixte